Non classé

Se faire hacker ou se protéger

8 avril 2024

Aujourd’hui, les cyberattaques ne se limitent plus aux grandes entreprises. Elles visent également les collectivités, ces structures de proximité qui jouent un rôle dans le quotidien des Français. L’ampleur de ces menaces s’étend bien au-delà de ce que l’on pourrait imaginer, touchant des entités allant des mairies aux communautés d’agglomération, en passant par les centres sociaux et les écoles. Voyons, les raisons pour lesquelles les collectivités sont devenues des cibles privilégiées pour les cyberattaquants, comment ces derniers procèdent pour infiltrer leurs systèmes, et surtout, pour vous, agents de collectivités, les mesures à adopter en cas d’attaque.

Si les collectivités sont souvent perçues comme des cibles moins défendues par rapport aux GAFAM, le faible budget alloué à la cybersécurité en est la principale raison. L’importance des services qu’elles fournissent (gestion de l’eau, de l’énergie, des déchets, des services sociaux et éducatifs, etc) fait d’elles des cibles de choix pour causer un impact maximal avec un minimum d’effort. Le manque de sensibilisation et de formation aux bonnes pratiques en matière de cybersécurité au sein de ces collectivités accentue leur vulnérabilité.

Qui dit cybersécurité dit attaque… le vecteur le plus courant reste le phishing, ou hameçonnage, qui cible les agents à travers des emails semblant provenir de sources légitimes. Une fois qu’un agent « mord à l’hameçon », les cybercriminels peuvent infiltrer le réseau et déployer des logiciels malveillants. Dans ces logiciels, nous pouvons parler des ransomwares, une autre menace significative, qui bloquent l’accès aux fichiers ou systèmes essentiels et demandent une rançon pour leur déblocage. Les attaques peuvent également exploiter des vulnérabilités non patchées dans des logiciels obsolètes, un problème courant dans les collectivités où les mises à jour et l’entretien du système informatique ne sont pas toujours prioritaires.

La prévention est un aspect fondamental de la cybersécurité. En se protégeant efficacement en amont, vos collectivités minimisent le risque d’être compromis, mais aussi, garantissent la continuité des services essentiels aux administrés. Pour ce faire, une première étape consiste en l’évaluation régulière des risques cyber permettant d’identifier et de prioriser les vulnérabilités au sein de son système informatique (Madis cyber). Ensuite, il est nécessaire de mettre en place des mesures de sécurité telles que des pare-feux, des anti-virus et anti-spam. Nos partenariats avec Zyxel, WithSecure et Mailinblack vous assureront de trouver de quoi vous protéger. De plus, la formation des agents joue également un rôle majeur. Sensibilisez aux bonnes pratiques avec notre escape game cyber, ou utilisez des solutions telles que Cybercoach de Mailinblack permettant de simuler des attaques, analyser les résultats et instruire. 

Malheureusement, nous pouvons rester faillibles face à une attaque bien rodée et il est crucial pour les collectivités de réagir rapidement et efficacement suite à une attaque. Tout d’abord, isoler les systèmes touchés, évaluer l’étendue de l’attaque, communiquer de manière transparente avec les parties prenantes et contacter votre DPO d’une potentielle fuite de données sont des actions fondamentales. De plus, la restauration des systèmes et des données grâce à des sauvegardes externalisées sécurisées est une étape essentielle pour reprendre le contrôle. Enfin, une analyse post-incident approfondie est nécessaire pour tirer des leçons de l’attaque et renforcer la posture de sécurité de la collectivité pour l’avenir.

Les collectivités, en raison de leur importance vitale et de leur vulnérabilité relative, doivent adopter une posture de vigilance constante face aux menaces cyber. La mise en place de stratégies de cybersécurité robustes, comprenant la formation des employés, la mise à jour régulière des systèmes et la création de procédures de réponse aux incidents, est non seulement nécessaire, mais indispensable dans la lutte contre les cyberattaques. Se préparer à une attaque n’est plus une option, mais une nécessité car n’importe qui peut vous hacker, et tout le monde peut se faire avoir. Dans ce contexte, la préparation et la résilience sont les maîtres mots pour les collectivités souhaitant protéger efficacement les services essentiels qu’elles fournissent à leurs administrés.

Articles récents